• Les Chaussettes Noires

    Les Chaussettes NoiresSi je vous dis les "Five Rocks", à moins d'être un expert  vous me répondrez "Les quoiii ?!". Et soyez rassurés, personne ne vous blâmera pour votre ignorance.

    Retour en 1960.
    Deux copains partagent la passion d'une genre musical encore peu répandu en France, le rock'n roll en provenance des USA, un certain Claude Moine et Aldo Martinez.
    Les deux copains décident de monter un groupe d'autant que le jeune Claude Moine a une furieuse envie de chanter. Jouant de la guitare, Aldo Martinez va rameuter d'autres copains musiciens très amateurs de la Cité des Émouleuses à Créteil. Aldo convainc son copain Jean-Pierre Chichportich (batteur) de les rejoindre, puis c'est au tour de William Bennaim et Tony d'Arpa (tous les deux guitaristes) de compléter la jeune formation.

    Ils jouent leurs premiers titres dans des salles paroissiales. Ce sont des traductions de titres américains. Toutes leurs adaptations françaises seront signées Claude Moine.
    Pendant ce temps le copain de Claude, un certain Johnny Hallyday sort ses premiers disques et ça roule pour lui. Claude Moine démarche les maisons de disques et le groupe auditionne devant Jean Fernandez et Eddie Barclay. Celui-ci les signe pour trois ans et ce sont les parents qui parapheront le contrat car la petite bande est mineure.

     

    Les Chaussettes Noires

     

     

    En décembre 1960 les Five Rocks entre en studio d'enregistrement et les difficultés commencent : la maîtrise instrumentale laisse fortement à désirer ! Aldo Martinez va se mettre à la basse (absente jusque là) et en attendant que les musiciens progressent ce sont des musiciens de sessions qui prendront le relais.
    En janvier 1961 il sortent leur premier 45 T avec les titres Tu parles trop, Si seulement, Bip bop a lula et Tant pis pour toi. C'est le premier passage sur la radio qui à l'époque faisait la pluie et le beau temps : Europe 1.

    Et là, coup de théâtre !

    Au lieu d'annoncer un titre des Five Rocks, le présentateur annonce... Les Chaussettes noires ! Le groupe est furieux ! Il apprend qu'à leur insu la maison Barclay et Lucien Morisse (à l'époque directeur des programmes d'Europe 1) ont négocié un contrat de parrainage avec la marque de chaussettes Stemm. Le groupe ne touchera pas un rond mais une boîte de 10 paires de chaussettes... noires ! Mais ce sera le prix de leur notoriété.
    Ce sera le temps des premières télés, le temps de travailler leur jeu de scène et le 24 février un concert au Palais des Sports avec Hallyday en vedette au premier festival de rock'n roll. En mars ils partent en tournée en province où ils deviennent des vedettes, mais le cachet, lui, ne suit pas.

    En mars ils sortent leur deuxième super 45 T avec le désormais mythique Daniella et pour la première fois, exit Claude Moine : le nom d'Eddy Mitchell apparait pour la première fois au verso de la pochette.

    Les Chaussettes Noires connaissent le vrai succès jusqu'à fin 1963 mais déjà le groupe est sur le déclin : les uns après les autres les membres sont appelés sous les drapeaux (rappel pour les plus jeunes, à l'époque il y a le service militaire), leur chanteur Eddy Mitchell lance sa carrière solo et la mode du rock'n roll est sur le déclin.
    Et il faut bien avouer que le groupe a été une bonne vache à lait pour certains, sans vrai souci de leur carrière artistique.

    Et pourtant, 60 ans après, leurs chansons restent dans les mémoires malgré leur éphémère carrière.

     

     

    « Mon truc en plume-Zizi JeanmaireL'amour à la plage-Niagara »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 20 Juillet à 10:27

    Bonjour

    c'est surtout monsieur Eddy que je connais et dont j'apprécie les chansons,

    j'ai des compilations

     

    les titres dont je me souviens d'eux ce sont

    Daniela et Be Bop A Lula

    je decouvre les autres titres avec plaisir

     

    bon lundi au soleil bien chaud pour ces jours ci d'été

    2
    Lundi 20 Juillet à 16:19

    ah j adore merci pour le choix 

    j aime beaucoup Claude Moine  ( eddy ) 

     

     bonne journée pour toi 

     bises 

    3
    Samedi 1er Août à 20:04

    Il est vrai que je ne suis pas trop fan du rock et pop français, mais il arrive que certains groupes ou solos sortent du lot. Les chaussettes noires, ça va !

    4
    Dimanche 9 Août à 08:38

    Coucou Pixelie25. ici il est 08:34. Il fait bon. Moi je reste à l'ombre même quand je suis à la plage. J'adore me baigner, faire du Paddle et me retrouver au jus tous les 2 minutes. Ca me fait marrer. Merci ma belle pour tous tes petits mots chez BIBI qui te souhaite un bon dimanche.

    GROS BISOUS PIXELIE25. 

     

    5
    Lundi 21 Septembre à 12:18

    J'aime beaucoup que de souvenirs merci 

      • Lundi 21 Septembre à 18:06

        Oh là  là !

        Comme tu dis ! qui parle encore de "dactylo", d'nos jours  ?!!!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :