• Chants & marches militaires

    Qu'on le veuille ou non, la musique militaire est un genre musical [presque} comme les autres.

    Leur but premier est de galvaniser les troupes et de créer un lien entre les hommes : marcher et chanter à l'unisson contribuent à la cohésion des troupes.
    Chaque arme, chaque régiment a son hymne.

    Légère ou violente, la chanson (ou musique) militaire fait appel aux tripes des soldats mais aussi du civil qui puise une force dans la mélodie. Qui n'a pas eu les larmes aux yeux un jour en écoutant la Marseillaise ?

  • Cover albumL'Histoire fait que la musique militaire allemande est tristement connue à travers toute l'Europe et les plus anciens ne peuvent l'écouter sans un serrement de cœur.

    Elle a résonné dans tous les pays occupés par l'Allemagne nazie qui l'a exploitée à la fois comme un outil de propagande et comme un outil de terreur. Ainsi les Parisiens, qui outre le célèbre défilé  sur l'avenue Foch avec l'Arc de Triomphe en arrière-plan, eurent droit à des concerts donnés par les troupes de la Wehrmacht sous les kiosques à musique ou sur les places où se promenaient les badauds.

    La playlist que je vous propose ne compte que des chants de la Wehrmacht, la Waffen SS ayant développé son propre répertoire.

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Les Chœurs de l'Armée RougeC'est un hommage un peu tardif à une formation qui a traversé l'Histoire et y a survécu : les Chœurs de l'Armée Rouge.

    Si en France il y a une certaine confusion entre plusieurs formations, j'évoque ici l'ensemble académique Alexandrov fondé en 1928 et qui donnera son premier concert en France lors de l'Exposition Universelle de 1937.
    Le fondateur des Chœurs de l'Armée Rouge, le général Alexandre Vassilievitch Alexandrov, a composé la majeure partie de son répertoire. Comptant parmi les très rares personnes à qui Staline accordait son estime, c'est à la demande du "petit Père des peuples" qu'en 1942 Alexandrov composera l'hymne national qui reste l'hymne national de la Fédération de Russie après la fin de l'URSS, non sans que le texte ait été plusieurs fois remanié et adapté au contexte historique.
    Le fils Boris Alexandrov reprend le flambeau après la mort de son père en 1946, jusqu'à sa retraite en 1987. C'est alors une vraie valse de directeurs qui se succèderont à la tête de la formation !

    Le rôle des Chœurs de l'Armée Rouge, clairement défini par le ministère de la Défense, était de promouvoir l'histoire de l'armée rouge et de ses héros, de porter la bonne parole du Parti mais aussi de soutenir le moral des troupes. Pendant la Grande Guerre Patriotique contre les nazis, ils donneront environ 1400 concerts sur tous les fronts.

    25 décembre 2016... Même si le communisme est mort, le rôle de la troupe n'a pas vraiment changé et c'est au cours d'un voyage pour soutenir les soldats russes basés en Syrie que 64 membres des Chœurs, dont leur directeur Valery Khalilov, trouveront la mort dans le crash du Tupolev qui s'abîmera en Mer Noire.

     

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Au 31 du mois d'août-Chant marinAu 31 du mois d'août est ce qu'on appelle un "chant à virer", ici plus précisément un chant à virer au cabestan afin d'encourager les gabiers à la manœuvre.
    On a tous vu dans les films les navires virer en quelques secondes, mais dans le réalité certaines manœuvres prenaient plusieurs heures ! "Virer au cabestan" consiste à tourner le cabestan afin d'agir sur l'ancre, pour la remonter, la descendre, rapprocher le navire de son  axe.  Il fallait parfois 12 gabiers pour parer à la manœuvre ! (cliquer sur la miniature)

    Au 31 du mois d'août est un chant à la gloire de Surcouf, et plus précisément de sa victoire sur le vaisseau anglais, le Kent, très largement supérieur en armement et en hommes, à bord de sa frégate, La Confiance, moitié moins puissante que l'Anglais. Mais la témérité du corsaire, son habileté à manœuvre (la petite taille de son navire sera un atout) et le courage de l'équipage permettront l'abordage à 150 contre 450 hommes !
    Le capitaine Rivington, si sûr de la victoire sur cet adversaire bien moins moindre qu'il avait fait monter ses passagers sur le pont pour leur faire admirer le spectacle, fut tué et Surcouf fit un retour triomphal, assurant définitivement sa réputation.
    Au point que les Anglais, bien que reconnaissant sa vaillance mais aussi son humanité à l'égard des prisonniers, offrirent 5 millions de francs car le corsaire français commençait à vraiment coûter cher à la Marine de sa Majesté !

     

     


    1 commentaire
  • Je ne referai pas ici l'historique de ce groupe devenu mythique, l'ayant déjà fait dans un article précédent lors de l'élaboration d'une playlist regroupant leurs plus grands succès.

    Fan de ce morceau devenu cultissime, j'ai choisi cette vidéo tournée lors d'un concert des Chœurs de l'Armée Rouge en Israël d'une part parce que je goûte assez peu la formation actuelle et d'autre part pour la performance vocale du soliste (à 03:07), pour moi un des meilleurs depuis Leonid Kharitonov et Yevgeny Belyaev (solistes des années 60).

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique