• Pour vous parler de Jacques Brel, je pourrais faire une belle biographie, largement empruntée à Wikipédia, qui pour paraître très documentée n'en serait pas moins très chiante et totalement dépourvue d'âme.
    Et le Grand Jacques ne supporterait certainement pas un académisme qu'il a toujours combattu.

    Brièvement pour les plus jeunes dont la culture aurait commencé avec M6 pour s'arrêter à The Voice, Brel est à la fois auteur, compositeur, interprète, acteur, réalisateur et, par dessus tout POÈTE, belge... et considéré comme une icône dans le monde de la chanson francophone.
    Ça, c'est pour la partie CV.

    Pour ce qui est de l'homme, l'adjectif "torturé" est ce qui me vient à l'esprit mais c'est une vision très simpliste de l'homme. Brel est un paradoxe.
    Un exemple ? Jacques aime les gens, Brel les déteste. Il en déteste les travers, les mesquineries, les bassesses et les compromis mous. Il déteste les notables, aime les Belges et fustige les Flamands...

     

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Une petite piqûre de bonne humeur ne fera pas de mal par les temps qui courent car à part un tremblement de terre, je ne vois pas ce qui peut encore nous tomber sur la gueule !

    Décédée il y a bientôt deux mois, Annie Cordy continue de nous transmettre ses messages de bonne humeur grâce au miracle de la technologie.
    Tandis qu'aujourd'hui ressemble furieusement à une sacrée tartine de merde, son dynamisme, son énergie paraissent bienfaisante comme une coulée de miel !

    Ça ira mieux demain, chante-t-elle avec conviction. Et pour le coup, on se sent mieux.

    Sacré coup de nostalgie en présence de Danièle Gilbert et Nino Ferrer...

     


    4 commentaires
  • Bruxelles ou Brussel (vais pas me fâcher avec tout le monde !), petite capitale d'un petit pays qui est une grande nation, est une ville attachante à visiter absolument.

    Bruxelles, une fois !

    Entre l'Îlot Sacré et la chaussée d'Ixelles j'y ai fêté et vécu mes vingt ans, du King David de la rue Jourdan au Richard's Club de la place de Brouckère, du Vaudeville de la Galerie de la Reine à la discothèque place de la Bourse.
    Je garde le souvenir de gens chaleureux, serviables où même les chauffeurs de tramways vous aidaient à monter vos courses !

    Ces lieux ont disparu, la ville a changé mais Bruxelles continue de "brusseler".

    Deux générations, mais deux hommages vibrants à la ville cœur de l'Europe.

     

    Bruxelles autrefois, par Jacques Brel (Olympia 1965)

     

    Bruxelles moderne vu par la jeune Angèle

    • Paroles (elle oublie d'articuler la miss !)

     


    3 commentaires
  • Parait qu'aujourd'hui c'est la Journée internationale des Droits des Femmes ?
    Belle journée pour les énergies renouvelables car va y en avoir un paquet à brasser de l'air !

    Depuis des décennies la cause féminine avance par à coups telle une vieille caisse aux bougies encrassées sans que soient réglés les problèmes de fond tels les égalité de salaire, les violences, le double travail entre boulot et marmots.
    Alors j'aurais pu choisir une chanson hyper mega sérieuse en mode introspection  du genre XY et tout ça mais un refrain m'est revenu en mémoire.

    A cause des Garçons²

     

    Lire la suite...


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique