• Folk et ethniques

    Du fond de nos provinces aux confins du monde (pas moins !), voici un voyage musical pour renouer avec les traditions et ne pas oublier ce qui appartient au patrimoine culturel des peuples.

  • Homme médecineEn voulant illustrer un clip réalisé à partir des créations du Groupe Evasion PSP, je pris mon canoë, traversai l'Atlantique et me promenai de pow wow en pow wow pour faire une moisson de chants indiens de toutes les tribus (heu... ou presque). Quelle découverte !

    Grâce à une amie archéologue du Canada qui en connait un rayon, j'appris ainsi que la musique que j'avais sélectionnée pour le clip (Father Sky) est cherokee, et que d'une tribu à l'autre le rythme permet d'en identifier la provenance, ce qui n'est pas évident pour mon oreille de visage pâle.

     

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • MUGAR une union celto-berbèreAvant de poursuivre votre lecture, une précision : ne pas confondre arabe et berbère, certains berbères pourraient s'en offusquer. Vous êtes prévenus :)

    Passé ce petit préambule, voici une découverte que je fis en 1998 : un mariage entre la musique berbère et la musique celtique avec le groupe Mugar.
    D'aucun pourrait penser à l'union de la carpe et du lapin et pourtant...

    Ce fut un vrai coup de foudre car ces deux musiques ont bien plus en commun qu'on pourrait le croire de prime abord. Dans le rythme, dans la mélodie et également dans la sonorité de certains instruments tels la flûte berbère et la bonne vieille bombarde.

    Mais foin de bavardage et place à l'écoute de leur premier album.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Joseph Shabalala- Photo Alexander Joe pour AFPEn préparant cet article, je ne me doutais pas à quel point il allait tristement coller à l'actualité.
    Cet article sera donc un hommage au fondateur et chanteur du groupe Ladysmith Black Mambazo, Joseph Shabalala décédé le 11 février dernier à l'âge de 78 ans.

    Joseph Shabalala (de son vrai nom Bhekizizwe Joseph Siphatimandla Mxoveni Mshengu Bigboy Shabalala) naquit à Ladysmith en Afrique du Sud en 1940. Il veut devenir médecin ou enseignant mais le décès de son père le mènera vers une autre voie.
    A 12 ans il est contraint de travailler dans la ferme d'un Afrikaner puis à l'usine, à Durban. Le chant est un passe-temps et un dérivatif. A la fin des années 50 il monte des chorales avec les membres de sa famille pour chanter des chants zoulous (isicathamiya) et des gospels car Joseph est pieux.

     En 1964 un rêve lui préconise de créer "la Hache noire de Ladysmith", Ladysmith Black Mambazo. Le groupe paticipera à de nombreuses compétitions nationales mais ils sont d'un tel niveau qu'à partir de 1973 on leur demande de se produire hors compétition.
    En Afrique du Sud ils sont des vedettes mais ce n'est qu'en 1981 que commence, timidement, leur carrière internationale avec un concert à Cologne qui les rendra populaires en Allemagne.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  •  

    ... ou le mariage de la carpe et du lapin.

    A quelques jours d'une Saint Patrick qui risque d'être fort triste pour cause de coronavirus, je vous ai retrouvé cette vidéo qui m'avait scotchée par son côté inattendu et contrasté.

    J'ai toujours adoré le flamenco, danse sensuelle et puissante, où la femme n'est plus contrainte de suivre les pas de son cavalier mais au contraire montre la puissance d'une sensualité conquérante.

    Aussi, quel contraste entre la rigidité et la tenue froide des danseurs de la troupe Riverdance et la sensualité virevoltante de Yolanda Gonzalez Sobrado,star du flamenco !

    Le feu et la glace !

     


    3 commentaires
  •  

    Jigs irlandaises #1Puisque cette année les pubs et lieux festifs sont fermés pour cause de coronavirus, j'ouvre ma taverne virtuelle pour une dégustation de Guiness et de Pale Ale gratuites ! Donc cuite virtuelle et pas de risque de perdre des points !


    Voici de la bonne humeur avec une sélection de jigs pour vous faire danser dans votre salon !

    Et je vous ai sélectionné cette vidéo, où loin du faste guindé de la troupe Riverdance, vous goûterez le charme et l'hospitalité irlandaise !

     

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Les passagers à destination de l'Argentine et du Brésil sont priés de se présenter au hall d'embarquement n°4 munis de leur passeport spécial "bonne humeur". Embarquement immédiat pour un monde de folie, de couleurs et de rythme ! Remontée dans le temps covid-19 j-30.

    Nous ferons un première escale à Gualeguaychu (3ème carnaval au monde) à un mois du confinement pour un défilé fantastic. Plumes obligatoires !

     

     

    Soyez à l'heure pour le départ à destination de Rio de Janeiro pour ne pas rater le défilé des 6 premiers gagnants du concours des écoles de samba !
    Attention ! les imperméables ne sont pas fournis !

     

     


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique