• Ladysmith Black Mambazo

    Joseph Shabalala- Photo Alexander Joe pour AFPEn préparant cet article, je ne me doutais pas à quel point il allait tristement coller à l'actualité.
    Cet article sera donc un hommage au fondateur et chanteur du groupe Ladysmith Black Mambazo, Joseph Shabalala décédé le 11 février dernier à l'âge de 78 ans.

    Joseph Shabalala (de son vrai nom Bhekizizwe Joseph Siphatimandla Mxoveni Mshengu Bigboy Shabalala) naquit à Ladysmith en Afrique du Sud en 1940. Il veut devenir médecin ou enseignant mais le décès de son père le mènera vers une autre voie.
    A 12 ans il est contraint de travailler dans la ferme d'un Afrikaner puis à l'usine, à Durban. Le chant est un passe-temps et un dérivatif. A la fin des années 50 il monte des chorales avec les membres de sa famille pour chanter des chants zoulous (isicathamiya) et des gospels car Joseph est pieux.

     En 1964 un rêve lui préconise de créer "la Hache noire de Ladysmith", Ladysmith Black Mambazo. Le groupe paticipera à de nombreuses compétitions nationales mais ils sont d'un tel niveau qu'à partir de 1973 on leur demande de se produire hors compétition.
    En Afrique du Sud ils sont des vedettes mais ce n'est qu'en 1981 que commence, timidement, leur carrière internationale avec un concert à Cologne qui les rendra populaires en Allemagne.

     

    1985 marque le tournant décisif de leur carrière suite à la rencontre avec le chanteur Paul Simon qui défie le boycott dont fait l'objet l'Afrique du Sud pour cause d'apartheid pour enregistrer son album Graceland. Le chanteur enregitre la chanson Homeless avec les LBM et c'est un triomphe.

    La vedette américaine produit l'album Shaka Zulu à destination du public américain en 1987 et en 1988 la jeune génération fan de Michael Jackson découvre les Ladysmith au générique de fin de son film Moonwalker avec le titre Moon is walking. On retrouve LBM en "duo" avec Dolly Partton sur une reprise de Knock on Heaven door de Bob Dylan, sur une chanson du Roi Lion 2.

    Nelson Mendela fit de Ladysmith Black Mambazo un ambassadeur de la culture sud-africaine.

    LBM et Nelson Mendela

    Malade, Joseph Shabalala quitte le groupe, où chantent trois de ses fils, en 2014.
    Ladysmith Black Mambazo est en pleine tournée américaine quand ils apprennent la mort de son fondateur.
    Le gouvernement sud-africain a twitté "Ulale ngoxolo Tata ugqatso lwakho ulufezile." ce qui en xhosa signifie "Repose en paix, père, ta course est achevée". Ladysmith continue la sienne.

     

    « JAIN - Pub Levi'sI'm a believer from Shrek »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 28 Février 2020 à 09:17

    decouverte de ce groupe de musique de Sud Afrique

    merci de cette selection,

    de superbes titres qui grace a Paul Simon sont parvenus au monde entier apres son interet et sa collaboration avec le groupe

     

    bon j'ecouterai pas pendnat des heures

    mais parfois

    car cela change de nos variétés habituelles et de nos préférences a nous 

    2
    Licorne59
    Dimanche 21 Juin 2020 à 12:00

    Votre blog c'est un vrai jukebox ! je ne connaissais pas tout mais j'aime vraiment beaucoup.

    j'ai voté pour vous car je me plais bien ici

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :