• Lagaf' : Bo le lavabo

    Lagaf'Les plus anciens se rappelleront certainement cet énorme troll musical, pied de nez magistral à l'industrie du disque, au business du Top 50 et... un peu au public, quand même !

    Découvert dans "La Classe" de Fabrice (l'inoubliable animateur de la Valise RTL) Vincent Lagaf' est le comique qui monte.
    Ancien G.O (gentil organisateur) du Club Med, il écrit une chanson au beat efficace (sample de French Kiss de Lis Louis) et aux paroles complètement débiles, pour se moquer des tubes parfaitement creux qui envahissaient les ondes et cartonnaient à la TV et dans les boîtes, tout en faisant le pari que ce titre entrerait au Top 50, véritable institution de l'époque pour mesurer le succès public d'un single.

     

     

    ... Et c'est un véritable carton ! Non seulement Bo le lavabo entre au Top 50 mais il caracolera en tête pendant plusieurs semaines et restera classé pendant 28 semaines ! Il s'en vendra 440 000 exemplaires !

    Lagaf' : Bo le lavaboAlbum : Histoire d'en rire
    Date de sortie : 1989
    Genre : House - Dance

    Label : Flarenasch

     

     

    « Mistinguett #1Marilyn Monroe #1 »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Avril 2019 à 09:07

    Je me souviens très bien de son tube, tout comme La Zoubida.

    C'est drôle et ça vaut certaines chansons que l'on entend aujourd'hui à la TV...Les musiques actuelles ne sont pas ma tasse de thé, beaucoup de soupe indigeste avec des voix "synthétisées" !    

    2
    Saby
    Jeudi 31 Mars à 12:54

    C 'est quand même incroyable que la mayo prenne à ce point..... y a même le bruit de la chasse à la fin et il dit  : je vous laisse (avec cette merde) et je me sauve  ....

    On  a "les sardines et ses serviettes"  que je ne supporte pas non plus, du Sébastien qui a eu son heure de gloire .

    Ce sont des trucs en plus qui te poursuivent toute ta vie .... dans les mariages par exemples  etc .... j ai le poil qui s'hérissent boudiou !!!! 

      • Jeudi 31 Mars à 13:39

        Ce n'est pas le même registre : les serviettes etc c'est plus "troisième mi-temps" et mariages avec les grosses blagues de tonton Gaston.

        Je me rappelle que dans les boîtes, ça cartonnait et on s'entraînait sur la choré pour ce qu'on appelait pas encore des "battles".

        Outre le fait que ce soit parfaitement calibré au niveau son, en mode lobotomie, je crois que ce qui a plu c'est que cette chanson soit une charge énorme contre l'industrie du disque où la culture n'a pas sa place.

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :