• Ze débuts of Renaud #1

    RenaudEn 1978 une petite bombe explosait sur toutes les antennes radio et TV, alors que le disco régnait en maître : Renaud avec sa chanson Laisse Béton.

    Cette petite chanson, impertinente certes, fut reçue comme un épiphénomène et personne à ce moment là ne voyait venir la bombe à fragmentation.

    Dégaine de titi parisien, jactance de loubard flirtant avec Audiard, voix de crécelle et timidité de gamin, Renaud c'est la banlieue sud, c'est le monde ouvrier des cités ouvrières de Paname (disparues depuis), c'est les pelles roulées aux starlettes de bistro à l'arrière d'une R12.
    Mais c'est aussi la parole d'une jeunesse qui ne se reconnait ni dans les post soixante huitards, ni dans le régime feutré bourgeois de Giscard et qui se met à rêver de révolution et d'anarchie.

     

     

     

    « Rock'n roll best of #1Fréhel, vies de femmes »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 22 Avril 2019 à 11:52

    Renaud je connais depuis gosse, et les paroles, même sans totalement comprendre, m'ont toujours donné le sourire. ^^ (surtout deux-trois titres en particulier) Il m'arrive d'en ré-écouter de temps a autres, pour la nostalgie ou simplement pour me rappeler qu'il existe encore de grands paroliers français! :)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :