• Tango vs tango

    J'ai toujours aimé le tango.
    Je ne le danse pas mais le voir danser par d'autres me ravit car c'est LA danse de séduction entre toutes. Ce n'est pas par hasard que l'Église le condamnait.

    Si dans la plupart des danses dites de salon l'homme "mène" et la femme "suit", ce qui frappe dans le tango c'est qu'on a l'impression que les pas  sont "désolidarisés", bien que parfaitement synchronisés.
    C'est une parade nuptiale au sens animal du terme, où les deux partenaires cherchent à se séduire et où la femme cesse d'être la docile "suivante" pour être facteur de sensualité établissant son pouvoir , celui de la séduction, face à un partenaire qui  conserve les codes d'une domination qu'il pense établie.

    Mais voilà, cette danse magique venue d'Argentine s'est adaptée à notre société où la compétition est reine et où la séduction semble être devenue une rivalité. La sensualité (voire la sexualité) n'est plus alchimie mais performance.

    On peut bien me traiter de conservatrice rétrograde (au risque de se prendre un pain) mais est-il besoin pour séduire de se livrer à des contorsions gymniques tout en montrant son cul ?

    Démonstration par la vidéo.

    A mes yeux, la quintessence du tango c'est ça, un brin retro mais si classe !

     

     

    J'aurais aussi pu vous sélectionner ce superbe numéro de Clarisa Aragón et Jonathan Saavedra, plus moderne mais qui est à mes yeux bien plus séduisant, étape intermédiaire avant cette exhibition acrobatique et aseptisée.

     

    « A nos héros du quotidien-SopranoWe are the world (Belgique) »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Avril 2020 à 09:10

    merci

    c'est vrai que cette danse est magnifique a regarder, comme les autres danses de salon

    un plaisir des yeux et des oreilles avec ces musiques et ces videos a admirer

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :