• Laeti - Rider toute la night

    Les fidèles de ce blog savent que je n'ai pas d'a priori à l'encontre du rap ou du Rnb mais, comme pour tout genre, j'attends un minimum de qualité et valeur artistique.

    Fan de NTM ou encore d'Assassin et de Diam's, je vais probablement passer pour une passéiste nostalgique, ce que j'assume pleinement !
    Le rap des 80s et 90s était une peinture au vitriol d'une société qui ne demandait qu'à exploser sous le poids d'inégalités savamment entretenues par des politiques volontairement clivantes et surtout irresponsables dans le manque d'anticipation quant aux conséquences.
    De NTM dans le 9-3 à IAM à Marseille, les mises en garde furent nombreuses, y compris en ce qui concernait la dérive même du hip hop.

    Laeti - Rider toute la night

     

    Les années 2000 ont confirmé ces craintes : le bling bling à remplacé le Sergio Tacchini, l'apologie du fric facile a remplacé les revendications sociétales pour la "mille-fa d'en bas" pour donner naissance à un gloubiboulga musicalement basses calories et intellectuellement assez indigeste, même si dans cette tambouille quelques artistes arrivent à sortir du lot.

    Dans la production 2021 un titre et un clip ont retenu mon attention et ce n'est pas vraiment pour les bonnes raisons : "Rider toute la night" interprété par la chanteuse Laeti.

    Laeti, alias Original Laeti alias Laetitia Kerfa est actrice et elle a explosé dans la série Validé, produite par Canal +.
    "D’origine algérienne et guadeloupéenne ayant grandie à Paris, Laetitia Kerfa baigne à l’intérieur d’un multiculturalisme proéminent qui déteint sur elle, pour lui permettre de croiser aussi bien les scènes virulentes du rap et celles du théâtre. Dans ce jeu schizophrénique, elle commence par cracher ses rimes lors de modiques concerts [...] mélange culturel hip-hop et héritage du drame Shakespearien. Ainsi, Laetitia embrasse une multitude de rôle avec notamment celui de rappeuse qu’elle a tant l’habitude d’emprunter." (source intrid.com, propos et fautes d'origine)

    Un tel portrait donne envie d'aller à la découverte de ce phénomène, pas vrai ?

    Je n'ai pas eu à chercher, le clip étant venu à moi via La Zone de la chaîne MCM, émission spécialisée dans la musique urbaine.

    A mes yeux ce clip est une perle !

    Vacuité des paroles où la belle Laeti révèle des ambitions qui tiendraient dans un string pour liliputienne  "J'veux quitter le quartier, une vue sur la mer Un cocktail et m'faire masser" ouais", mise en scène cheap de situations caricaturales : le braquage du début ferait se tordre de rire les membres du gang des Postiches.

    Quant à la belle, son côté "rebelle" est totalement occulté par une attitude poseuse et là encore on est dans la caricature totale qui frise le grotesque.

    Mais j'ai atteint un sommet de jubilation quand entre en scène un cheval magnifique qui illustre probablement le titre franglais caca-shit Rider toute la night, comprendre "chevaucher toute la nuit". S'arrêter à la moto aurait évité à ce clip indigent de sombrer totalement dans le ridicule !

    Dommage que son chant plutôt talentueux (malgré un trop-plein de reverb) soit mis au service d'une telle merde !

    Bref, je souligne quand même l'exploit qui fait passer Jul pour un gardien du temple rap et Maître Gim's pour un poète des cités !

     

     

     

     
    « Spencer Elden, dur dur d'être un bébé !You male me feel - Jimmy Sommerville »

  • Commentaires

    1
    Samedi 8 Janvier à 17:05

    Elle  est belle sur son cheval blanc la ninette  mais  j'avoue que je ne vibre pas au son du rap mais j'ai écouté "le Jaguar" ainsi qu' IAM à l'époque , les filles écoutaient Diams aussi .... si les paroles me parlent j'écouterai car je suis une curieuse en ce qui concerne la musique 

    Bise à toi ma poulette 

      • Samedi 8 Janvier à 17:22

        Ben tu vois, je ne suis même pas sûre que ce soit elle sur le canasson et vu la position, je ne suis même pas sûre que la doublure soit féminine...

        En plus de 500 articles depuis 2019, je crois que c'est vraiment la première fois que je dézingue un titre à ce point.

        Mais bon... parce qu'il le vaut bien !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :