• Juliette Gréco - Best of

    Juliette Gréco - Best ofC'est une nouvelle page de la Chanson du XXème siècle qui se tourne, bien qu'elle soit montée sur scène jusqu'en 2015, avec la mort de Juliette Gréco ce 23 septembre, dans sa villa de Ramatuelle.

    Chanson avec une majuscule, icône... cela fait beaucoup pour une chanteuse, diront certains.
    Ce serait vrai si je parlais d'une Sheila ou d'une Sylvie Vartan, emblématiques d'une époque certes mais qui n'ont pas ce qu'une Piaf, une Barbara ou une Juliette Gréco peuvent avoir, en tant que femmes et artistes.

    Par son histoire personnelle, par sa carrière, Juliette Gréco tient une place à part dans la chanson française.
    Ses blessures ont fait sa force et elle n'a jamais fait de concessions ni à son art, ni à sa vie privée. Entière, passionnée, elle a séduit les plus grands poètes. Vraie, elle a séduit le public.

     

    Juliette Gréco - Best of

     

    Née le 7 février 1927 à Montpellier, la petite Juliette connaît un début de vie compliqué avec, un père, Gérard Gréco, commissaire de police corse qui les quitte, et une mère, Juliette Lafeychine, bordelaise militante de gauche et anticonformiste qui semble assez peu préoccupée par ses deux fillettes, Charlotte l'aînée et donc la petite Juliette. Les gamines sont confiées à leur grand' père maternel, Jules. cet architecte, ancien compagnon, défend l'ouvrier et la petite Juliette le considère comme un modèle. A la mort de celui-ci la mère récupère les petites qu'elle emmène à Paris.

    Elle ne s'embarrassera pas longtemps de sa progéniture et les confiera à une institution religieuse rigoureuse. La jeune Juliette veut devenir danseuse, sa mère la fait rentrer à l'Opéra de Paris où elle sera petit rat mais elle goûte peu la discipline des lieux. On est en 1939, la France est vaincue et l'occupant entre dans Paris. La famille se réfugie à Montauban d'où elle organise une filière d'évasion vers l'Espagne. Juliette mère est arrêtée en 1943 pour faits de résistance.
    Charlotte et Juliette, qui travaillent aussi pour la Résistance se réfugient à Paris, ignorant qu'elles ont été repérées par un agent de la Gestapo de Périgueux. Arrêtées cinq jours après leur arrivée par la police française, elles sont livrées à la Gestapo. Charlotte est torturée, quant à Juliette qui a réussi à se débarrasser de documents compromettants, elle ne sera "que" battue. Elle et sa sœur sont internées à la prison de Fresnes. Juliette mère et Charlotte sont envoyées au camp de concentration de Ravensbrück. Elles reviendront toutes les deux de déportation.
    En raison de son jeune âge, Juliette est libérée de Fresnes et se retrouve livrée à elle-même dans les rues de Paris.
    Juliette Gréco - Best ofElle ne connait qu'une personne, Hélène Duc, qui fut son professeur, et se réfugie chez elle. Ne possédant rien, elle est habillée avec les vêtements des garçons de la maison et c'est une amie d'Hélène Duc qui lui donnera des chaussures, une certaine Alice Sapritch.
    Le style "Saint Germain" est né.

    Au sortir de la guerre, en 1945, elle découvre le quartier de Saint Germain des Prés et son bouillonnement intellectuel. Au sous-sol du club de jazz qu'elle fréquente, elle découvre une cave inoccupée et elle décide de s'y retrouver avec ses amis.
    Juliette Gréco n'a encore rien fait et pourtant elle acquiert le statut de muse de ce mouvement dit existentialiste. La jeune femme n'est pas de celles qui s'arrogent une gloire non justifiée, alors quitte à mériter ces lauriers, ce sera dans la chanson ! Sa première chanson lui est offerte par Jean-Paul Sartre, une chansonnette écrite pour sa pièce "Huis-Clos" mais le philosophe l'envoie vers le compositeur Joseph Kosma pour en réécrire la musique. Ce titre c'est Rue des Blancs Manteaux.

    A cette période Juliette Gréco vit une histoire d'amour avec Miles Davis qui envisage de l'épouser. Mais comment faire accepter une telle union dans l'Amérique ségrégationniste ? De toute façon, pour la jeune Juliette, il est inenvisageable de quitter Paris ! Elle laisse partir son noir Roméo.

    Nous sommes en 1949. Elle possède un joli petit répertoire composé de chansons écrites par Sartre, Boris Vian. Le cabaret "Le Bœuf sur le toit" fait sa réouverture. Elle y fait ses premiers pas devant Sartre, Beauvoir, Cocteau, Camus, Marlon Brando. A son répertoire elle ajoute Les Feuilles mortes, Si tu t'imagines. Elle monte la première marche qui la mènera vers le succès.

    Nous retrouverons Juliette Gréco  dans un deuxième volet mais à l'éclairage de ce début de vie, on comprend comment elle est devenue l'indomptable Juliette.

     

     

    « 13 minutes avec Juliette GrécoÇa plane pour moi - Metallica »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Septembre 2020 à 11:12

    une superbe artiste   , j aimais  beaucoup et écoute  encore   cetaine de ses chansons , 

     et la je vais encore écouter 

     bon dimanche pour toi 

     kénavo

     

    2
    Lundi 28 Septembre 2020 à 10:41

    superbe sélection de la grande dame de la chanson francophone

    merci de ces moments de souvenirs de beaucoup de chansons a texte

     

    je me suis fait pour le telephone

    une compile d'une centaine de titres

    d'apres un coffret compilant ses meilleures chansons

    en 13 cds ''L'Essentielle''

    3
    Licorne59
    Vendredi 2 Octobre 2020 à 12:42

    Tu parles d'une mère !

    J'aime bien ton choix de chansons. Beaucoup que je ne connaissais pas.

    Je vais te laisser pour aujourd'hui, je vais chercher mes petits enfants.

    Bisous ma Pixélie

    PS : j'ai été fouillé dans ton répertoire, tu as ajouté beaucoup d'artistes !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :