• Juliano Cezar : Sonhando com Vocé

    Aujourd'hui petit voyage au Brésil pour vous présenter une des stars locales : José Cezar.

    Le nom de José Cezar n'évoque probablement rien pour nous Français, sauf pour ceux qui sont originaires du Brésil. Mais ce blog ayant pour but d'explorer les univers musicaux, quelle meilleure occasion que mon rendez-vous quotidien avec les membres de mon groupe graphique pour vous faire découvrir des chanteurs d'ailleurs ?

    José Cezar est un des représentants emblématiques du Sertanejo. (le "j" portugais/brésilien se prononce comme le notre, en plus doux).
    La musique sertaneja mélange romance et country mais made in Brasil.
    Je vous la fait courte mais si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à découvrir un article très documenté sur le blog Bossa Nova Brasil.

    Quasiment inconnu chez nous, José Cezar en est une des figures les plus populaires dans son pays.
    Après trente ans de carrière, une foultitude de concerts et dix albums (il a été nominé en 2004 au Grammy Latino dans la catégorie “meilleur album romantique”), en 2019 il connait une fin tragique à la Molière : il décède sur scène d'une crise cardiaque.

    Obrigado Brasil por este momento de amor e romantismo! Nós te amamos! Beijos para todos vocês!

     

    « Let the sunshine in BroadwayItaliano - Toto Cutugno »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Octobre 2020 à 11:17



    Bonjour,

    retour des courses à Auchan d'avec papa et maman

     

    une merveille de chanson,

    et j'arrive a comprendre le portugais, car j'ai fait espagnol en troisième langue LOL

    cela fait du bien dans ce monde de c.........s, de guignols et d'incapables politiques



    mon poeme du jour attaque

    mais la sournoiserie de ma part c'est qu'on ne sait pas qui j'attaque
    on le devine mais rien n'est blasphématoire sur celui ci

    je parle bien sur de la religion des Schtroumpfs
    la religion qui peint tout membre en bleu s'il, (elle) ne l'ai point comme eux



    et demain j'attaque le couvre feu

    je vois le virus comme un animal nocturne et aquatique
    il sort la nuit et il boit boit boit boit boit
    donc on fermera tout pendant la nuit
    et surtout on ferme les debits de boisson
    pour que cet animal disparaisse
    enfin presque disparu, il partira en espace, dans le cosmos
    embeter les aliens dans la galaxie et l'empire galactique (avec son extraterrestre asthmatique de Darth Vador)


    a part cela, la pluie hier soir et la ça s'est calmé,
    il ne pleut plus mais les nuages sont gris


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :