• Jacques BREL-Portraits

    Pour vous parler de Jacques Brel, je pourrais faire une belle biographie, largement empruntée à Wikipédia, qui pour paraître très documentée n'en serait pas moins très chiante et totalement dépourvue d'âme.
    Et le Grand Jacques ne supporterait certainement pas un académisme qu'il a toujours combattu.

    Brièvement pour les plus jeunes dont la culture aurait commencé avec M6 pour s'arrêter à The Voice, Brel est à la fois auteur, compositeur, interprète, acteur, réalisateur et, par dessus tout POÈTE, belge... et considéré comme une icône dans le monde de la chanson francophone.
    Ça, c'est pour la partie CV.

    Pour ce qui est de l'homme, l'adjectif "torturé" est ce qui me vient à l'esprit mais c'est une vision très simpliste de l'homme. Brel est un paradoxe.
    Un exemple ? Jacques aime les gens, Brel les déteste. Il en déteste les travers, les mesquineries, les bassesses et les compromis mous. Il déteste les notables, aime les Belges et fustige les Flamands...

     

    Quelque soit le sujet qu'il aborde, la blessure de l'homme est toujours apparente dans les chansons de l'artiste.

    Je vous livre une galerie de portraits brossés par Jacques Brel, certains au vitriol et d'autres pleins de tendresse, comme la chanson Les Vieux ou Les Timides (un autoportrait ?)

     

    « Heal the World - M. JacksonAdieu Mory Kanté »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Mai 2020 à 09:15

    Bonjour

    merci de cet hommage

    que les moins de trente ans ne peuvent pas connaitre a fond,

    ils ont entendu une ou deux chansons

    mais c'est pas The Voice, ça alors ils passent ailleurs

     

    j’ai pas mal de chansons en compilation et j'aime des chansons qu'il n'y a pas dans ta selection,

    de ton choix j'aime beaucoup

    Les Bourgeois,

    Les Paumés Du Petit Matin,

    Les Flamandes, entre autres

     

    bon dimanche

      • Dimanche 24 Mai 2020 à 09:51

        Bonjour mon cher Phil

        Il est impossible d'embrasser toute l'œuvre de Brel en une seul playlist : il faudrait un blog dédié !

        J'ai donc fait le choix de plusieurs playlists thématiques, ici des Portraits doux-amers comme il savait les brosser.

        Peut-être trouveras tu ton bonheur dans les suivantes.

        Bisous

    2
    Lundi 25 Mai 2020 à 09:11

    Bonjour ma petite Pixelie,

    Un grand artiste et poète que j'aimais bien, et aussi comme acteur.C'est le chanteur préféré de mon papa (avec Brassens, Jean Ferrat et Léo Ferré)

    Bel article que tu lui as consacré.C'est sûr que les moins de 30 ans connaissent peu ou pas du tout Jacques Brel, la plupart écoutent de la "soupe" musicale indigeste d'aujourd'hui, je n'aime pas ! Ils ont des goûts de chi.... ! lol 

     J'espère que tu vas bien et que tu as passé un bon week-end ? Fernand et moi ça va.

    Fernand et moi on s'est baladés dans le parc de Nevers qui est ouvert, pas trop de monde alors c'était agréable.On sort toujours avec les masques.

    Passes un bon lundi et une agréable semaine ma douce amie

    Gros bisous 

    Florence

      • Lundi 25 Mai 2020 à 10:52

        Coucou ma Belle

        Le goût se forme (en gastronomie comme pour la Culture) : il y a peut-être une lacune au niveau parental qui ne compensent pas l'influence des media.
        Et parfois dans la soupe, il y a de bons morceaux qui surnagent...

        Bisous ma Belle

    3
    Mardi 25 Janvier à 08:04

    Tu as bien cerné le personnage. Etant ado, il m'intéresse peu... évidement... car mes goûts allaient aux musiques dansantes. Mais, c'était normal vu mon âge. Ce n'est que bien plus tard que j'ai enfin non seulement entendu, mais surtout écouter. Bien entendu, l'artiste sur scène, mais aussi et je dirai même un peu plus tôt, je me suis mis à apprécier le comédien. Un grand monsieur qui fit découvrir mon petit pays. Car, il revendiquait bien haut qu'il était Belge ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :