• INXS Un succès foudroyant

    INXS Part #11987. M6, à l'époque encore chaîne musicale, diffuse le clip d'un groupe venu d'Autralie.
    C'est Need you Tonight du groupe INXS (prononcer In excess).

    Le succès est quasi immédiat.
    Rythme syncopé saupoudré d'un peu de funk qui vous reste en tête mais aussi (surtout ?) la présence du chanteur, Michael Hutchence, torse glabre sous blouson de cuir, déhanchement lascif sans vulgarité, qui murmure "Besoin de toi cette nuit".

    Mais c'est quand tu veux, mon gars !

     

     

    Des Farriss Brothers à INXS

    Quand Need you to night cartonne sur les ondes hexagonales, le groupe a déjà dix ans de carrière dans les pattes.

    INXS The BeginningAndrew Farriss et Michael Hutchence fréquentent tous les deux la Davidson High School. Andrew, qui touche à la guitare et aux claviers, invite Michael a rejoindre son groupe, Doctor Dolphin. Parmi les autres membres du groupe, qui viennent d'un autre bahut, on retrouve Garry Beers à la basse.
    En 1977, Tim Farriss (guitare), le frère aîné, invite Andrew, Michael et Garry à rejoindre son groupe où officient un autre des frères Farriss, Jon (batterie) et Kirk Pengilly (guitare et saxo). C'est tout naturellement et sans originalité que le groupe se baptise les Farriss Brothers.
    Les Farriss Brothers tournent dans des pubs avec un répertoire de reprises et quelques titres originaux, dans un style new wave teintée de punk.

    Le baptême

    En 1978 les Farriss Brothers s'installent à Sydney où ils enregistrent quelques démos et ils continuent d'écumer les pubs où grâce au charisme de leur chanteur ils se taillent un petit succès local.
    Le hasard met Tim Farriss sur le chemin de Garry Morris, le manager du groupe Midnight Oil, qui leur propose d'assurer les premières parties du groupe en concerts.
    C'est lors d'un de ces concerts que Garry Morris leur dit qu'un des Midnight Oil a trouvé un nom plus original que Farriss Brothers : INXS.
    Les jeunes gens trouvent ce nom un peu "extravagant" mais ils l'adoptent.
    Ils donneront leur premier concert sous ce nom en septembre 1979 sur leur terre de la Nouvelle Galles du Sud.

    A la fin de l'année ils engagent un agent, Chris Murphy, homme d'affaires avisé et début 80 ils signent un contrat de cinq ans avec le label indépendant Delux Records, dont le boss Michael Browning fut manager d' AC/DC.

    INXS Part #1

    L'Australie puis, le monde

    Leur premier album éponyme, "INXS", sort en 1980 et le single Just Keep Walking est un tube en Australie, suivi de l'album "Underneath the Colours" en 1981. Si ces deux albums sont encore à dominante new wave punk, les premières explorations sonores, qui feront leur succès à venir, se font déjà entendre. Les deux albums se taillent un beau succès en Australie et les tournées s'enchaînent.

    INXS en Amérique

    INXS Part #1Fin 1982 marque le tournant de la carrière des Australiens avec la sortie de leur troisième album studio, "Shabooh Shoobah" qui révèle leur nom au public américain. Leur single The One Thing se classera dans les charts US et canadiens en 1983.
    La diffusion du clip par la chaîne MTV contribue à assoir leur succès.
    Leur nouveau co-manager, Gary Grant, installe une antenne à NY afin de lancer INXS à la conquête de l'hémisphère nord. Le groupe quant à lui, tourne jusque fin 83 sur tout le territoire américain.

    1984 sera une année charnière pour les Australiens avec la sortie de l'album "The Swing" en mai, produit conjointement par Nick Launay (GB) et Nile Rodgers (US).
    Nile Rodgers n'est pas le premier venu dans l'industrie musicale ! Dans les 70s c'est avec son groupe Chic qu'il se fait connaître. Ce musicien "multitâches" signe la prod de tubes pour Madonna, David Bowie ou encore Duran Duran et il jouera également avec les français de Daft Punk.
    Dès lors, pas étonnant que le premier succès international d'INXS soit le single One sin produit par Nile Rodgers. La notoriété d'INXS franchit l'Atlantique pour gagner la France, les Pays-Bas, la Suisse... seule la Grande Bretagne fait la moue, se livrant même à un peu élégant australian bashing.

    L'influence du producteur américain marque la mutation du son INXS : exit le côté punk des précédents opus, l'influence funk de Nile Rodgers rend la musique des Australiens plus accessible au grand public.

    La consécration d'INXS

    Si la sortie en 1985 de "Listen Like Thieves" passe plutôt inaperçue en Europe, son influence pop hard à la sauce australienne trouve un écho favorable en Amérique du Nord.
    L'année 1986 est consacrée à une grande tournée en Australie, aux USA mais aussi en Europe. INXS assure la première partie de Queen au stade de Wembley. Ce sera l'occasion pour les Australiens d'enfoncer un coin dans le verrouillage médiatique des Britanniques et INXS place ses singles extraits de "Listen Like Thieves" dans les hits.

    Le 2 octobre 1987 explose la bombe "Kick" qui propulse INXS au sommet de la notoriété.

    INXS Part #1Need you Tonight se classe n° 1 dans tous les hits et le clip cartonne.
    Signé par le réalisateur australien Richard Lowenstein, le clip sort des clous des productions habituelles et sera récompensé cinq fois lors de l'édition 1988 des MTV Awards. Il fait de Michael Hutchence un des fantasmes des minettes de l'époque.
    Cinq singles seront extraits de cet album, Need You Tonight, Devil Inside, New Sensation, Never Tear Us Apart et Mistify qui deviendront cinq hits internationaux. "Kick" est certifié plusieurs fois disque d'Or, de Diamant et de Platine (y compris en Grande Bretagne).

    Leur septième album studio "X", sorti en 1990, se taille également un beau succès critique et commercial. Leur tube Suicide Blonde fut inspiré par la chanteuse Kylie Minogue, compagne de Michael Hutchence à cette époque.

    Le déclin, le drame et la fin

    L'album "Welcome to Wherever You Are", sorti en 1992, connait encore un succès d'estime, essentiellement en Grande Bretagne et en Europe mais marque le pas aux USA.
    Les doutes de Michael Hutchence quant à l'avenir du groupe après la sortie de "X" semblent se confirmer.
    Alors que les années 90 voient l'avènement du grunge et du rock alternatif, INXS ne parvient pas à se renouveler et s'endort sur les lauriers de ses albums précédents. En panne d'inspiration, le groupe doit aussi affronter les dérives de plus en plus prononcées de son chanteur.
    L'album "Full Moon, Dirty Hearts" confirme en 1993 l'érosion notable du succès du groupe et si en 1994 la sortie d'un best of sauve encore un peu les meubles, la sortie de "Elegantly Wasted" en 1997 et son succès mitigé et discret sont leur chant du cygne.
    Mais un drame ultime les attend.

     

    Mort de Michael Hutchence

    INXS Part #1Le 22 novembre 1997, Michael Hutchence est retrouvé pendu avec sa ceinture dans sa chambre d'hôtel à Sydney. Malgré sa  notoriété, sa mort passe presque inaperçue car le monde est encore sous le choc de celle de Lady Diana en août. Les tabloïds parleront de jeu sexuel qui aurait mal tourné mais aujourd'hui cette thèse est définitivement écartée pour conclure définitivement à un suicide.
    Le jeune homme a eu du mal à affronter leur fulgurant succès et, déjà fragilisé par une histoire familiale douloureuse, il ne se sentait pas ou plus à la hauteur.
    Un accident de vélo en 1992 provoquera un grave traumatisme à la suite du quel il perd le goût et l'odorat.
    Il plonge dans les excès d'alcool et de drogue, enchaîne les relations toxiques dont la dernière avec Paula Yates, épouse du compositeur-acteur-chanteur Bob Geldof, marquée par les scandales et les luttes autour d'une garde d'enfant aura raison du jeune homme.

    INXS la résurrection ratée.

    Malgré le deuil, les frères Farriss continuent leur chemin.
    Terence Trent D'Arby assure le chant et INXS joue lors de l'inauguration du Parc Olympique mais il sera remplacé en 2005 par le chanteur canadien JD Fortune avec qui INXS enregistre "Switch" qui connait un certain succès.
    En 2010 sort Original Sin, un album de reprises des tubes du groupe, interprétées par des guests tels Ben Harper, Tricky, Rob Thomas mais aussi Myllène Farmer et Loane. Flop !
    C'est lors d'un concert dans leur ville natale de Perth en 2012 que le groupe annonce mettre fin définitivement à sa carrière.

     

     

     
    « Le Livre de la Jungle du confinement ☺Disney et la covid »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Licorne59
    Jeudi 9 Septembre 2021 à 22:44

    Enfin de retour ma copine ! Tu m'as fait une de ces peur !

    Je vais me coucher moins ignorante car je pensais qu'ils étaient anglais. J'ai pas mal fantasmé sur le chanteur mais grâce à toi je les découvre un peu mieux et j'aime ta playlist.

    Fais attention avec tes béquilles ! Pas de folie !

    Bisous ma copine

      • Vendredi 10 Septembre 2021 à 14:40

        Ne le dit à personne mais moi aussi :)
        J'aime beaucoup leur son, moins "simpliste" qu'il n'y parait.

        Bisous ma Belle !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :