• Ce soir-là, documentaire sur la Résistance.
    200 hommes du maquis de l'Ain arrivent à Oyonnax en ce 11 novembre 1943, et bravant l'interdiction du Gouvernement de Vichy et de l'occupant, ils défilent en ordre derrière le colonnel Romant-Petit qui déposera une gerbe en forme de croix de Lorraine au monument aux Morts.

    A peine 3 minutes de film original ponctuées par une mélodie jouée à la guitare, à peine audible. Je reconnais ces notes, c'est la chanson de Léonard Cohen The Partisan.

    Enfin... pas exactement car en fait Léonard Cohen reprend une chanson, La Complainte du Partisan, écrite par Emmanuel d'Astier de la Vigerie, fondateur du mouvement de résistance Libération Sud et du journal Libération, pour les paroles, et Anne Marly, également résistante, pour la musique et les paroles en russe. Cette chanson sera diffusée deux fois par jour par la BBC.

    Mais les générations suivantes ont retenu la version, remaniée mais toujours émouvante, du chanteur canadien.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Vous êtes vous jamais projetés dans l'avenir en vous demandant "Comment serai-je à 75 ans" ? Perspective peu enchanteresse à mes yeux, mais une chose est sûre : sauf miracle plus qu'improbable, je ne serai pas comme celle qui est officiellement sacrée "Reine du Rock & Roll".

    Wembley 2014, Tina Turner, née le 26 novembre 1939, donne un de ses derniers concerts et quel concert ! La silhouette s'est un peu tassée et empâtée, elle ne lève plus la jambe aussi haut mais quelle présence ! Quelle énergie ! Et encore un sex appeal à faire tomber ! La Reine Tina encore épargnée par la maladie, prouve sa suprématie incontestée sur la scène rock.

     

     


    4 commentaires
  • 1972. Au sortir des années hippies surgit un nouveau mouvement plus agressif et moins revendicatif (quoique...) : le hard rock et ses dérivés, qui annonçait la déferlante metal, mais à l'époque nous ne le savions pas encore et nos aînés, rigolards et optimistes, misait sur la fin rapide de cette "musique de sauvages".

    Deux artistes émergeront dans un style provoquant et décalé : Alice Cooper et David Bowie. Les magasines Best et Rock'n Folk les rangeront dans une catégorie à part, le rock décadent.
    Si l'un œuvre dans un registre morbide et grand-guignolesque, l'autre affiche un style encore plus dérangeant pour l'époque : l'équivoque sexuelle en jouant sur son côté androgyne.

    David Bowie est dans sa période Ziggy Stardust. A noter que cette chanson initialement sortie en single, figurera sur l'album Aladdin Sane (1973).

     

     


    3 commentaires
  • Joan BAEZ Compil #159 ans de carrière, une vie de conviction et d'engagements, Joan Baez pourrait se voir accoler le qualificatif de "star" mais l'artiste et la femme sont aux antipodes de ce cliché.
    Pourtant, depuis 1968 son nom est connu dans le monde entier.

    Née le 9 janvier 1941 d'un père mexicain et d'une mère écossaise, la jeune Joan Baez débutera comme  chanteuse de rue, tapant le cachet dans les bars où elle est engagée. Son premier album sort en 1960. Elle gardera sa véritable identité, par fidélité.
    Mais c'est en 1968 qu'elle sera véritablement révélée au festival de Woodstock.

    Difficile de résumer Joan Baez en quelques lignes !

    Joan BAEZ Compil #1Fortement influencée par les choix paternels (il refusera de travailler pour le projet Manhattan et le secteur de la Défense pendant la Guerre froide) et ses convictions religieuses, Joan Baez est une femme de combats portés par ses convictions humanistes. Parmi ses amis, Martin Luther King.
    Et dans l'Amérique des années 70 les combats ne manquent pas.

     

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • The Allman Brothers Band (crédit Capricorn)The Allman Brothers Band est un groupe de rock américain originaire de Macon en Géorgie, qui connut son heure de gloire dans les 70's. Ils contribuèrent à faire connaître le rock sudiste hors des frontières américaines.

    Gregg (chant et claviers) et Duane Allman (guitare) appartenaient à un groupe amateur, The Hour Glass, qui sort deux albums sous le label Liberty. Mais Liberty, jugeant ce groupe peu commercial, rompt le contrat avec toute la formation sauf Gregg qu'elle juge plus susceptible de "rapporter". Duane monte un nouveau projet et à la recherche d'un chanteur, il fait appel à son frère Gregg. The Allman Brothers est né.

    Le groupe tourne beaucoup sur les scènes sud américaines avant de sortir un premier album éponyme qui rencontrera un succès d'estime auprès des critiques. Le deuxième album, Idlwild South sorti en 1970, révèle enfin le groupe. Les morceaux, plus courts que sur le précédent opus, sont plus adaptés à la diffusion radiophonique.
    Mais leur album phare est le live At Fillmore East, enregistrement de leurs concerts des 12 et 13 mars 1971 dans l'illustre salle new-yorkaise. La qualité de cet album en fait encore aujourd'hui un des meilleurs albums live de tous les temps et il est certifié disque d'or.

    La période qui suit est à la fois marquée par la tragédie et la réussite.

    Peu après la sortie d'At Fillmore East, Duane Allman se tue dans un accident de moto.
    Le 12 février 1972 sort l'album Eat a Peach, avec les parties que Duane avait déjà enregistrées avant sa mort. En novembre 1972 c'est le bassiste Berry Oakley qui se tue également dans un accident de moto, à quelques pâtés de maison de l'endroit où s'est tué Duane Allman.

    Malgré ces coups du sort, The Allman Bros. poursuit sa route et sort Brothers and Sisters en 1973. L'album se classe deuxième au Billboard. L'ABB enchaîne les concerts mais, ils ne le savent pas encore, c'est la fin d'une époque.
    Le mariage chaotique de Gregg Allman avec la chanteuse Cher, ses problèmes de drogue, les conflits au sein du groupe feront splitter le groupe en 1982.

     

    Lire la suite...


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique