• Ella Fitzgerald the First Lady

    Ella Fitzgerald the First LadySurnommée "The First Lady of swing", Ella Fitzgerald est un monument du jazz.

    Née en Virginie le 25 avril 1917, elle suit sa mère et son nouveau compagnon près de New York et c'est à Harlem, au théâtre Appollo, que la jeune Ella Jane fait ses premières armes en participant à des concours.
    Sa carrière aurait pu vraiment débuter dès ce moment car le label CBS est prêt à la prendre sous contrat mais le décès de sa mère fait avorter le projet la jeune Ella étant mineure.

    Sa carrière solo débute en 1941. D'abord chanteuse de swing, elle se met au bebop, au scat où elle excelle, au gospel, même à la samba. L'improvisation ne lui fait pas peur et, pleine d'humour, elle n'hésite pas à émailler ses concerts d'imitation, dont celle de Louis Armstrong.

    Elle jouera avec les plus grands noms du jazz dont son ami Louis Armstrong, Cole Porter, Duke Ellington ou encore George Gershwin entre autres.

    Mais la politique ségrégationniste de l'époque lui ferme la porte des clubs blancs, jusqu'au jour où...

     

     

    Ella Fizgerald compte parmi ses fans une star de poids : Marilyn Monroe.

    Ella Fitzgerald the First LadyLes jours de blues, la star se mettait au lit avec une bouteille de champagne et les disques d'Ella Fitzgerald.
    Marilyn dit d'Ella : "La personne que je préfère, humainement et en tant que chanteuse, c'est Ella Fitzgerald". Derrière son apparence de blonde écervelée, Marilyn Monroe cache une vraie fidélité à ceux qu'elle aime mais aussi, c'est moins connu, un militantisme pour les droits civiques.

    Aussi, quand la star apprend que les portes du Mocambo, club select où se presse le tout-Hollywood, elle décide d'aider celle qui "a été si importante dans [sa] vie".
    Elle appelle le patron du Mocambo et lui met un marché en main : "Si vous prenez Ella, je m’engage à venir avec des amis pendant une semaine, tous les soirs, à une table dans l’établissement". Comment refuser quelque chose à la star, d'autant que pour le club, c'est un sacré coup de pub !
    D'abord interloqué de voir une noire, grosse et qui ne minaude pas, le public du Mocambo tombe à son tour sous le charme d'Ella Ftizgerald.

    Quant à Marilyn, elle tiendra [presque] parole puisqu'elle sera au premier rang chaque fois qu'Elle se produira au Mocambo !

    La First Lady du swing, aveugle et malade, rejoindra son amie le 15 juin 1996.

     

     

    « Fun Fun Fun - The Beach BoysJackson vs Astaire »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :